JOURNÉE D'IMMERSION : Testez La Web School Factory comme si vous étiez !

Comment devenir traffic manager ?

Envie de vous orienter dans les métiers du marketing web et de la communication ? Découvrez le métier de Traffic Manager !
A savoir

Autres intitulés :

- Responsable web analytics et acquisition de trafic

 - Responsable du trafic

 - Responsable partenariats et management de trafic web

 

Salaire d'un Traffic Manager :

Débutant : 25 000 à 40 000€ brut

Senior : 40 000 à 60 000€ brut

L'objectif du Traffic Manager : optimiser l’exploitation commerciale d’un site web et attirer un trafic qualifié, accroître les ventes ou recruter de nouveaux prospects.

 

Il gère la mise en ligne des campagnes publicitaires mais son rôle est loin de se cantonner à cela. Il cherchera effectivement à développer le trafic sur le site par la mise en œuvre de campagnes de liens sponsorisés et d'e-mailings mais aussi via la création de partenariats avec d'autres acteurs du secteur. Le Traffic Manager est aussi chargé de la gestion de la publicité sur les moteurs de recherche, le référencement payant (SEM) et tous les dispositifs qui pourront optimiser les leviers d’acquisition de trafic et améliorer la visibilité du site. 

 

Ensuite, il analyse et suit les statistiques de fréquentation du site dont il est chargé du reporting via des tableaux de bord qui doivent lui permettre d’évaluer le retour sur investissement (ROI) de ses actions afin de définir en conséquence les prochaines actions à mener.

 

Si une grande partie de la mission du Traffic Manager est opérationnelle mais il doit aussi être capable de définir une réelle stratégie marketing.

 

 

Les compétences nécessaires

 

Le Traffic Manager devra faire preuve de véritables compétences techniques, notamment une connaissance approfondie des outils de tracking et retargeting. Il devra en outre posséder d’une vision ROIste de ses actions. Comme il s’agit d’un poste véritablement à cheval entre le marketing et le web, le Traffic Manager devra donc connaître aussi bien les techniques marketing que le langage technique.

 

 

Quels savoir-être pour un Traffic Manager ?

 

  • Organisé et rigoureux
  • Capacité à réagir rapidement
  • Appétence pour le travail en équipe 
  • Bon relationnel pour tisser facilement des liens avec ses clients
  • Bonne connaissance du monde de l’entreprise et des différentes familles de métiers avec lesquelles il travaille (services techniques, commerciaux, communication et marketing, etc.)

traffic manager

Postes liés :

Précédents : Référenceur, Webmarketeur

Suivants : Responsable du marketing web

 

 

Dans quelles structures travaille-t-il ?

 

  • Chez l’annonceur : il dépend alors du pôle marketing de l’entreprise tout en ayant des liens très forts avec les services techniques et le département commercial.
  • En agence : en agence webmarketing ou en agence plus généraliste de communication et/ou publicité, le Traffic manager gère plusieurs comptes clients.
  • En indépendant : le Traffic Manager peut également exercer son activité en indépendant mais il devra alors consacrer une partie de son temps à la prospection de nouveaux clients.

 

 

Quelles évolutions pour ce métier ?

 

La technologie et les pratiques des utilisateurs étant sans cesse en mouvement, le Traffic manager doit rester très vigilant à toutes les évolutions. L’importance grandissante de la data impactera très probablement les métiers du marketing web.

 

 

Quelle formation pour devenir traffic manager ?

 

Formation généraliste supérieure en marketing et/ou communication et/ou informatique. Les Traffic Manager ont généralement une formation allant de Bac+3 à Bac+5.

Découvrez le cursus Marketing à La Web School !
Une brochure pour tout comprendre !
Téléchargez la brochure