Portrait de diplômé : Manuel Lemaire, Data Application Expert chez ForePaaS

Portrait de diplômés : rencontre avec Manuel Lemaire, Data Application Expert chez ForePaaS.

Les premiers diplômés de La Web School Factory ont débuté leur carrière professionnelle. L’occasion de brosser le portrait d’anciens étudiants aujourd’hui plongés dans un monde du travail en pleine mutation qu’ils participent à faire évoluer en inventant eux-mêmes leur métier. Grands groupes, startups ou en freelance, ils exercent les nouveaux métiers à responsabilités.

 

 

Rencontre avec Manuel Lemaire, Data Application Expert chez ForePaaS

Quel a été ton parcours à La Web School Factory ?

 

J’ai intégré La Web School Factory après un bac international. J’ai choisi d’opter pour la Majeure Technologies Numériques

 

 

Quels souvenirs marquants gardes-tu de l'école ? 

 

Il y a eu plusieurs moments clés durant mon cursus. Le premier cours de Design de Julien Pascual en 3ème année en est un. Il est ingénieur de formation et designer de profession. Moi, j’ai plutôt un côté ingénieur mais avec une forte affinité pour le Design, ce qui explique pourquoi je n’ai pas voulu faire d’école d’ingénieur.

manuel lemaire data application expert

On avait d’emblée une certaine affinité intellectuelle. Il a été capable de parler à ce que j’appelle « mes deux cerveaux ». Nos premières heures étaient un cours de pédagogie inversée. Nous avions un certain nombre de documents à lire avant le cours. Ces lectures me laissent perplexes. J’en avais tiré l’enseignement suivant : un Designer est quelqu’un qui résout un problème et un ingénieur aussi. Je lui ai donc demandé quelle était la différence entre les deux. Il m’a répondu du tac au tac et de manière très satisfaisante parce qu’il a su mettre les mots sur quelque chose que je pressentais mais n’arrivais pas à expliquer : un designer règle des problèmes différents de l’ingénieur car il traite des problèmes "diaboliques" puisqu’ils gèrent de l’humain. 

 

Autre souvenir marquant : un projet dont je suis très fier. Il s’agit d’un concours organisé par Visa et La Fonderie, l’agence digitale d’Île-de-France. Le projet durait un mois entier. Une équipe de La Web School dont je faisais partie était inscrite. Ce projet comptait pour un projet au sein de notre cursus. À la fin du mois imparti, nous l’avons soumis à La Fonderie et nous avons été pris en finale. Il fallait alors exposer notre projet devant un jury. La présentation s’est hyper bien passée ! Il faut dire qu’on l’avait énormément bossée. Je m’en suis chargé avec une autre étudiante, en Majeure Design. On s’est très bien réparti les rôles, on a mis au point un bon story telling. Notre duo a très bien fonctionné. Je me rappellerais toujours la première phrase : « Bonjour, je suis Josiane, la grand-mère de trois petits loulous ». Le décor était posé, le jury s’imaginait la situation. Notre directeur pédagogique et notre directrice nous ont félicités et, même si nous ne sommes pas arrivés dans les trois premiers, ils nous ont soutenus. J’étais fier de leur commentaire et du travail accompli. 

 

 

Peux-tu nous en dire plus sur ton métier ? 

 

Je suis Data Application Expert (DAX en abrégé). C’est un métier qui n’existait pas il y a quelques années. C’est d’ailleurs encore tellement récent et peu répandu que j’ai moi-même créé cet intitulé qui exprime assez bien ce que je fais. 

 

Je travaille chez ForePaaS. Notre collaboration remonte à quelques années déjà car j’ai fait mon stage de 3ème année après mon semestre à l’étranger. Je me souviens d’ailleurs avoir fait mon entretien par Skype depuis Melbourne en Australie. C'était une petite structure à l'époque. On était 5 quand je suis arrivé. Aujourd’hui, nous sommes 36. 

   

Mon stage de 3ème année s’était très bien passé. J’avais d’ailleurs travaillé pour eux en freelance pendant 6 mois. J’ai ensuite fait mon alternance là-bas, puis j’ai eu en février 2017, plusieurs mois avant la fin de mon contrat d’alternance, une promesse d’embauche en CDI.

forepaas logo

forepaas application

Pourquoi avoir choisi ce type d'entreprise ?

 

J’avais déjà travaillé dans une petite structure car j’avais effectué mon stage de 2ème année dans une petite agence web qui tournait grâce aux 3 co-fondateurs et une illustratrice.

 

J’estime ne pas être fait pour les grands groupes. J’ai besoin de flexibilité, besoin qu’on écoute mon avis même si je ne suis que le stagiaire. En fait, j’ai besoin d’une entreprise à taille humaine. Je m’en étais rendu compte lors de mon stage en agence web. C’est donc ce type de structure que je recherchais pour mon stage en 3ème année. Ensuite, j’ai adoré travaillé en freelance pour eux. Quand est venue la question de l’alternance, je me suis rendu compte que tout coïncidait avec ce choix. Le CEO m’a demandé si je voulais faire mon alternance chez eux. Après réflexion, j’ai choisi de faire mon alternance chez ForePaaS. 

 

Je ne cherchais pas seulement une expérience technique, je voulais également une expérience humaine enrichissante. L’atmosphère de travail, l’encadrement, la diversité des missions ont beaucoup pesé dans ma décision. 

 

 

Quelles sont tes missions ? 

 

Pour bien comprendre ce que je fais, il faut d’abord bien comprendre ce que fait ForePaaS. C’est une entreprise qui propose une plateforme de gestion de la donnée qui peut être catégorisée comme une "Insight PaaS". Elle traite essentiellement des volumes de données importants (Big Data) issus de grands groupes. On peut notamment citer comme clients L’Oréal, Saint-Gobain, Total ou encore Veolia.

  

La problématique concernant les données pour les entreprises concerne à la fois le stockage, l’extraction, l’analyse et l’utilisation. Cela nécessite un expert pour chaque fonctionnalité. ForePaas permet d’avoir tout l’environnement déjà installé avec un déploiement ultra rapide sur un cloud et une architecture moderne que le client aura lui-même choisi. Les clients disposent alors de leurs données et peuvent en faire ce qu’ils veulent. Ils ont en effet la possibilité de les visualiser, les transformer, les utiliser comme bon leur semble en se servant de la plateforme.

 

Pour les clients avec une problématique plus stratégique ou tout simplement qui souhaitent une prestation plus aboutie, on fait appel à l’équipe « professional services » qui intègre toutes les données, crée des applications en se servant de la plateforme et présente au client un résultat final plus abouti.  

 

Je fais partie de cette équipe « professional services » qui compte un Chef de projet, un Data Manager et un Data Application Expert (ça c'est moi !). Je m’occupe de la partie restitution et livrable. Pour cela, je crée des API et des applications en utilisant des composants fournis par la plateforme. 

   

Nous avons tendance aussi à externaliser la prestation « professional services ». Ainsi, on peut déléguer la partie restitution à des groupes comme KPMG par exemple ou des agences que l’on forme à nos outils pour qu’elles les conseillent à leurs clients et les utilisent. Mon rôle est aussi de former ces acteurs

 

En parallèle, je consacre un jour par semaine au site web de ForePaaS. C’est moi qui suis en charge de cette vitrine de notre entreprise.

 

 

Quelles compétences acquises à La Web School te servent au quotidien ? 

 

Il est évident que la polyvalence et la pluridisciplinarité, les bases de notre enseignement à La Web School, m’ont permis d’accéder à un poste comme celui-là où je touche à beaucoup de choses. 

  

Je m’occupe à la fois de la Tech et du Design (avec les aspects graphiques et UX des livrables). Parfois, je travaille sans designer s’il n’y a pas le budget ou que le temps imparti est trop court. À l’inverse, quand il y en a un, je travaille avec lui pour qu’il délivre un livrable que je pourrai facilement utiliser derrière. 

 

Pour le côté Tech, je dois comprendre la donnée pour pouvoir l’utiliser. Je dois savoir ce que c’est, d’où ça vient, pourquoi le client en a besoin, ce qu’il veut qu’on lui fournisse, etc. Je suis capable de parler à des marketeux qui vont avoir tendance à privilégier la cohérence du message et leur expliquer que le design est primordiale lui aussi. 

 

Le fait d’avoir travaillé avec de grandes entreprises pendant 5 ans au travers de multiples projets m’a permis de bien connaître les problématiques des grandes groupes. Cette expérience et cette habitude me servent aujourd’hui puisque nos clients sont aussi de grosses sociétés. 

 

Enfin, en ce qui concerne la gestion de plusieurs projets à la fois, j’ai été à bonne école avec La Web School et cela m’aide beaucoup à jongler entre les 5 projets par jour dont s’occupe l’équipe  « Professionnal services ».

 

  

Comment ton cursus à La Web School t'a-t-il préparé à ces responsabilités ? 

 

Comme il s’agit d’une toute petite entreprise, mon N+2 est le CEO. Je suis le premier DAX de ForePaaS et l’un des premiers collaborateurs à avoir intégré l’entreprise. La Web School Factory m’a bien préparé au travail en équipe, chose essentiel pour mon travail avec les trois personnes de l’équipe « professionnal services ». L’école nous prépare très bien au management de projet.

 

Peu à peu, j’évolue et gagne en responsabilité. J’ai un alternant sous ma responsabilité et je m’occupe également de former la nouvelle DAX arrivée il y a un mois. Je suis son référent en attendant qu’elle soit suffisamment autonome. Quand la boîte aura grossi, je m’occuperai aussi de la formation des nouveaux. 

 

 

Depuis ton entrée sur le marché du travail, quelle a été ta principale fierté ? 

 

Je suis très fier de la confiance que l’on m’accorde. Mon rôle dans la formation des nouveaux avait déjà été évoqué lors de ma promesse d’embauche. 

 

Étant trilingue français, anglais, espagnol, l’équipe compte aussi sur moi pour représenter l’entreprise à l’international lors d’évènements. Ce type de mission devrait prendre de l’ampleur dans les prochains mois. C’est là aussi un aspect qui a été évoqué dès ma promesse d’embauche. 

 

Sinon, on peut dire que je suis fier de mon travail au quotidien. Généralement, sur une journée, je gère plusieurs projets à la fois. Cette possibilité de passer d’un projet à un autre est quelque chose qui me rend heureux tous les jours. Je ne m’ennuie jamais ! Je suis content que ma capacité à jongler entre tous ces projets ne passe pas inaperçue. Mon travail est reconnu et apprécié. 

 

 

Peux-tu nous partager une anecdote sur ton entrée dans le monde professionnel ?

 

Lors de mon stage de 6 mois chez ForePaaS, le fait de rentrer chez moi le soir et d’avoir fini ma journée me semblait vraiment étrange. Je n’avais pas à travailler jusqu’au lendemain matin, pas de devoirs à faire. J’étais libre de faire ce que je voulais. Quand je suis retournée en cours à La Web School après le stage, le choc a aussi été important. Le premier jour, les cours finissaient vers 17h ou 17h30. Je me suis dit : « mais qu’est-ce que je fais maintenant ? ». Cela faisait 6 mois que je n’étais pas rentré si tôt chez moi. 

 

L’entrée dans la vie active, c’est véritablement un changement de rythme de travail. Au boulot, on travaille davantage au bureau, mais derrière il y a une vraie liberté. Pendant les études, on sort plus tôt mais quand on rentre, on doit bosser.

Découvrez La Web School Factory !
L'école d'un genre nouveau !
Je télécharge la brochure