Retour

Vous êtes ici

Vie de l'école
Michael Mendes

Intervenant en création de contenus audiovisuels : portrait de Michael Mendes

14.04.20

Nous vous proposons de découvrir les intervenants qui accompagnements nos étudiants. Nous sommes très fiers de nos étudiants, mais aussi des professionnels qui les accompagnent ! Portrait de Michael Mendes, intervenant en création de contenus audiovisuels à La Web School Factory.

Bonjour, merci de m'avoir proposé cet entretien. Je m'appelle Michael et je suis franco-portugais. Je suis né en France de parents Portugais, et j'ai toujours cultivé cette double culture.

Côté travail, je suis dans la production audiovisuelle, autrement dit, la vidéo. Je suis un “enfant de la télé” qui est passé plusieurs fois derrière la caméra. J’ai notamment participé à plusieurs émissions de télévision comme Sans aucun doute sur TMC, SOS ma famille a besoin d’aide sur NRJ12, seul à la maison sur France 4, etc.

Désormais, je pilote une société qui s'appelle VSI. Cette dernière associe les techniques de production de la télévision à l'agilité du numérique. J'articule ces deux mondes grâce à mon intérêt et à mon expérience pour les nouvelles formes d'écriture et de gestion de projet.

Toutes les séries, documentaires ou films sont écrits et structurés avant d'être mis en images. Cet espace de liberté d'expression est capital pour l'interaction. Autrement dit, dans les média, savoir écrire c'est savoir dire, illustrer et donc échanger.

Michael Mendes

- Dans quel cadre intervenez-vous à La Web School ?

J'ai actuellement différents modules qui sont complémentaires dans mon enseignement. J’enseigne au deuxième année la création de contenus audiovisuels ainsi que le social média et le vidéo marketing. En juin prochain, j’enseigne un nouveau cours au 5ème année qui s’intitule “présentation personnelle en vidéo”.

 

- Choisir l'enseignement : pourquoi ce choix et qu'en retire-vous ?

La première fois que l'on m'a proposé de faire un "test pour animer un cours", c'était avec monsieur Florian Pittion-Rossillon, anciennement directeur pédagogique de la majeure marketing. Sa proposition m'a vraiment surpris, sachant que j'ai plutôt l'habitude d'être sur des tournages que dans des salles de cours. Et puis… j'ai adoré l’exercice.

Être en mesure de restituer et de transmettre sa propre expérience est un véritable défi. Il n'y a pas que les étudiants qui sont en posture d'apprentissage. J'apprécie tout particulièrement l'approche pédagogique de La Web School, qui tout de suite nous permet de mettre les étudiants en phase d'expérimentation. Se confronter à des "jeunes" permet de se remettre en question et de donner du sens à ce que je pense savoir et souhaite transmettre.

 

- On dit souvent que La Web School est une école “différente”. Pourquoi selon vous ?

Oui, je fais partie de ceux qui y croient. Ce qui m'a le plus encouragé à enseigner est justement cette capacité à être une école "différente".

Par exemple, nos choix de travaux pratiques sont soutenus par l'équipe pédagogique même lorsqu'il s'agit d'analyser pendant 6h le même film pour en comprendre sa structure. Je me sens libre de faire évoluer mes cours comme je le souhaite, et cela reste très confortable pour établir un lien avec l'actualité, ou comprendre ce qui intéresse réellement les étudiants. Les échanges sont plus riches, plus vivant, que lors d'un cours "classique" avec un cadre pédagogique plus fermé.

 

- À vos yeux, quelles sont les particularités d’un(e) étudiant(e) de La Web School ?

La grande particularités des étudiants de La Web School c'est leur capacité d'expérimentation. Il est vrai que personnellement, c'est au cœur de ma pédagogie. Ils ont cette capacité à comprendre très vite, par eux même et à mettre en pratique ce qu'ils ont compris de la technique. Ils sont aussi très soudés entre eux. Ils ne laissent personne de côté et je trouve cela très encourageant pour établir un cadre positif d'apprentissage.

 

- Pouvez-vous nous raconter une anecdote sur La Web School ?

Bien-sûr. Cette anecdote est très récente. Il y a quelques semaines, j’ai eu les 1ère année en cours. Au milieux du cours, ils ont commencé à bavarder. J’ai alors utilisé une arme redoutable contre ces jeunes esprits : les ultra-sons. Résultat immédiat en quelques secondes, tout le monde s’est remis au travail.

 

- D’autres activités en dehors de l’enseignement ? Dites-nous tout… Que doit-on savoir de vos talents cachés ?

Mes talents cachés ne le sont pas vraiment ! J'adore cuisiner, lire des livres particuliers comme “le petit prince”, pratiquer les arts martiaux chinois, et…LE secret que personne ne sait : j'ai quelques années de musique et d’accordéon derrière moi…! La suite au prochain épisode !!

 

Un grand merci à Michael Mendes pour son témoignage. Nos étudiants ont du talents, et nos intervenants sont inspirants !

246

heures de musique écoutée par mois

Sophie Cadoum étudiante web school

Rencontrons-nous !

 

Mercredi
19
mai
17h00
-
19h01
Je participe
portes ouvertes
Mercredi
19
mai
17h00
-
-
19h01
Mercredi
26
mai
09h00
-
17h00
Je participe
admission
Mercredi
26
mai
09h00
-
-
17h00
nterview, diplômé Web School Factory, école web, embauche période crise covid 19

Lucas Zehner, diplômé de la Web School en 2020 et recruté dans le digital en 1 mois et demi

10 mai 21
Lire l’article
Forum entreprise Web School Factory

Antiforum 2021 : une édition totalement revisitée (covid oblige) !

23 mars 21
Lire l’article
métier qui recrute dans le web

Numérique, pour quels métiers serez-vous recrutés ?

22 mars 21
Lire l’article
la Web School Factory lance PITCH

PITCH – La nouvelle web série des entrepreneurs de la Web School Factory

11 février 21
Lire l’article
parité femme et homme, la web school factory

"La relance doit être paritaire" entre femme et homme, la Web School Factory signe une tribune adressée au Président de la République

05 février 21
Lire l’article
Découvrir les actualités