Retour

Vous êtes ici

Vie de l'école

Intervenant en UX Design : Portrait de Julien Champagne

25.05.20

Nous vous proposons de découvrir les intervenants qui accompagnements nos étudiants. Nous sommes très fiers de nos étudiants, mais aussi des professionnels qui les accompagnent ! Portrait de Julien Champagne, intervenant et responsable de la majeur design à La Web School Factory

 

Bonjour ! Mon parcours est un peu atypique. Ne sachant pas vraiment ce que je comptais faire comme profession, je me suis dans un premier temps orienté dans le domaine du bâtiment afin de devenir architecte. Ensuite, mes diverses interrogations m’ont amené à faire des études en psychologie dont j’en sors avec une licence. Durant ces études, j’ai découvert l’ergonomie de logiciel et je m’en suis passionné. C’est pourquoi, j’ai poursuivi mes études en faisant un master dans ce domaine.

Mes premières expériences professionnelles n’ont pas été une réussite, je ne me plaisais pas en tant que salarié alors je me suis rapidement mis à mon compte. L’histoire m’a amené par hasard à l’enseignement et à La Web School où je me suis découvert un engouement pour l’enseignement.

- Dans quel cadre intervenez-vous à La Web School ?

Tout d’abord, je dois dire que j’ai cette chance d’avoir été présent au tout début de La Web School que j’ai pu voir évoluer. Au début, je ne faisais que participer à des TD puis aux fils des années, je me suis retrouvé sur plusieurs cours autour de l’UX Design.

J’introduis cette notion aux 1ères années puis je poursuis en 2ème sur un cours d’UX Research, se rajoutant d’autres cours et suivi de projet répartis sur les 5 ans. Je suis également responsable de la majeure Design depuis 2016 où mon objectif est de suivre, écouter, guider les élèves dans leur construction de leur futur métier et posture en tant que professionnel.

 

 

- Choisir l'enseignement : pourquoi ce choix et qu'en retire-vous ?

Cela s’est un peu fait par hasard. Durant mes études, j’ai ressenti une frustration quant aux cours dispensés dû au fait de son écart avec la vie professionnelle. Lorsque l’opportunité s'est présentée, je l’ai directement saisie. Tout d’abord, j’ai commencé à enseigner par curiosité.

Puis, au fur et à mesure, je me suis aperçu que je pouvais avoir un réel impact sur la vie des étudiants donc j’ai continué l’enseignement. L’enseignement est à la fois satisfaisant, mais également effrayant. En effet, le corps enseignant accompagne et prépare la vie professionnelle des étudiants. Cela donne un sentiment de « sens » dans ce que l’on fait. Le plus agréable dans l’enseignement, c’est de voir grandir, mûrir les étudiants qui prennent au fur et à mesure confiance en eux et en leurs compétences. On se dit alors qu’on sert à quelque chose.

 

- On dit souvent que La Web School est une école “différente”. Pourquoi selon vous ?

C’est effectivement une école pas comme les autres. Les étudiants font partie intégrante de l’école et finalement, c’est par la diversité des profils et des histoires que La Web School est singulière. Ils viennent d’horizons différents, de cultures différentes, parfois de formations différentes et chacun, avec leur personnalité construit leur propre futur à mesure des années.

- À vos yeux, quelles sont les particularités d’un(e) étudiant(e) de La Web School ?

Je dirais l’exigence envers l’enseignement qui est dispensé aux étudiants. Au fur et à mesure des années, ils deviennent capables de voir la réflexion pédagogique qui découle de leur cours et ils prennent conscience de ce qui va leur être utile ou non professionnellement. Ils ne vont pas hésiter à en demander plus, à questionner les intervenants sur divers sujets pour peu que ça les enrichisse. Ils deviennent avides de savoirs.

 

- Pouvez-vous nous raconter une anecdote sur La Web School ?

Je dirais l’exigence envers l’enseignement qui est dispensé aux étudiants. Au fur et à mesure des années, ils deviennent capables de voir la réflexion pédagogique qui découle de leur cours et ils prennent conscience de ce qui va leur être utile ou non professionnellement. Ils ne vont pas hésiter à en demander plus, à questionner les intervenants sur divers sujets pour peu que ça les enrichisse. Ils deviennent avides de savoirs.

 

- D’autres activités en dehors de l’enseignement ? Dites-nous tout… Que doit-on savoir de vos talents cachés ?

Je ne suis pas une personne qui consacre son temps libre à une seule et même passion. J’aime pratiquer et réaliser un peu de tout pour peu que ça m’intéresse. Je joue du ukulélé (à un niveau très modeste), je dessine de temps à autre, j’aime faire un peu de photo à l’occasion et récemment je me suis mis à la construction d’objets en bois. J’ai réalisé un métier à tisser démontable et il n’y a pas longtemps j’ai construit (avec l’aide de ma compagne) mon lit et tous les rangements associés. Un design simple mais une grande fierté que de se coucher tous les soirs dans quelque chose fait de ses propres mains. En ce moment, j’explore l’univers du montage vidéo.

 

Un grand merci à Julien Champagne pour son témoignage. Nos étudiants ont du talents, et nos intervenants sont inspirants !

27

parcours utilisateurs testés par projet

aurore delay

Rencontrons-nous !

 

Mercredi
19
mai
17h00
-
19h01
Je participe
portes ouvertes
Mercredi
19
mai
17h00
-
-
19h01
Mercredi
26
mai
09h00
-
17h00
Je participe
admission
Mercredi
26
mai
09h00
-
-
17h00
nterview, diplômé Web School Factory, école web, embauche période crise covid 19

Lucas Zehner, diplômé de la Web School en 2020 et recruté dans le digital en 1 mois et demi

10 mai 21
Lire l’article
Forum entreprise Web School Factory

Antiforum 2021 : une édition totalement revisitée (covid oblige) !

23 mars 21
Lire l’article
métier qui recrute dans le web

Numérique, pour quels métiers serez-vous recrutés ?

22 mars 21
Lire l’article
la Web School Factory lance PITCH

PITCH – La nouvelle web série des entrepreneurs de la Web School Factory

11 février 21
Lire l’article
parité femme et homme, la web school factory

"La relance doit être paritaire" entre femme et homme, la Web School Factory signe une tribune adressée au Président de la République

05 février 21
Lire l’article
Découvrir les actualités