Admission encore possible ! Déposez votre candidature en ligne en 5 minutes !  Je commence ma candidature en ligne !

Portrait de Guillaume, fondateur de Craftasia et étudiant en école web

Étudiant depuis 2014 en école des métiers du web, Guillaume Rémy-Zéphir est aussi le fondateur de Craftasia, une communauté de +40 000 joueurs du jeu Minecraft. Il nous raconte son parcours et les coulisses de son projet !

Bonjour Guillaume ! Peux-tu nous raconter ton parcours ?

 

Hello ! J’ai fait un Bac S dans un lycée jurassien (à Dole pour les connaisseurs de l’Est de la France).

 

Début 2015, j’ai déménagé à Paris pour étudier à La Web School. Je suis désormais en troisième année, dans la majeure “Technologies Numériques” !

guillayme remy zephir craftasia

Nous avons entendu parler de ton projet nommé “Craftasia”. Peux-tu nous expliquer de quoi il s’agit ?

 

En 2011, quand le jeu Minecraft était en pleine croissance et que tous les ados de mon âge y jouaient, un ami et moi avons créé un site web ainsi qu’un serveur communautaire autour de ce jeu : Craftasia. C’étaient alors les prémices du multijoueur sur Minecraft. Très rapidement, pas mal de joueurs ont rejoint l’aventure et la plateforme a connu un succès croissant.

 

Vulgairement (et pour mes parents qui ne comprennent toujours pas vraiment ce que je fais), on offre la possibilité à des joueurs d’un des jeux vidéos les plus joués au monde (Minecraft) de se réunir tous ensemble, en améliorant et en poussant le contenu du jeu plus loin que sa version basique. Notre plateforme se distingue des autres par le fait qu’elle n’est pas ouverte à tous types de joueurs (il n’est pas possible de venir jouer sur un coup de tête). En effet, il faut s’inscrire puis candidater. Après validation, il vous est possible de vous mêler aux autres joueurs.

 

L’objectif premier du projet est d’offrir à n’importe quel inscrit une communauté solide, sur laquelle il pourra compter. Les joueurs ne se connectent plus pour le jeu en lui-même mais pour les amis qu’ils vont trouver en jouant.

 

 

Comment as-tu géré le développement de ce projet et ta scolarité en école des métiers du web ?

 

Lorsque j’étais au lycée, j’ai toujours considéré ça comme un “side-project” (“Tes études en premier blablabla…” dixit ma mère). Désormais, Craftasia compte 40 000 joueurs inscrits, une équipe travaille à son développement et la plateforme génère des revenus. Side-project ou pas, c’est une vingtaine d’heures de boulot par semaine pour chacune des 30 personnes de l’équipe. J’étais dubitatif sur l’avenir du projet quand je constatais les études que je m’apprêtais à faire.

 

C’était infondé ! La Web School, en plus de me laisser le temps pour continuer, entretenir et développer mon projet, m’encourage et m’aide quotidiennement. Que ce soit avec les nombreuses matières et cours dispensés, les ressources mises à disposition, ou même les intervenants. D’ailleurs, ce n’est absolument pas rare que les professionnels que l’on fréquente à l‘école s’en mêlent. Que ce soit pour nous donner leurs conseils, leurs best-practices, les outils et langages montants, ou parfois “juste” des idées.

Guillaume Remy Zephir

"La Web School propose un programme et un parcours en accord avec son époque (...) C’est également une école à taille humaine. Nous ne sommes ni perdus, ni lâchés dans la nature."

Guillaume Rémy-Zéphir

Etudiant de la promotion P2019 à La Web School

Plus largement, en quoi ton école t’a aidé à t'épanouir et évoluer ?

 

Au delà du fait que les programmes de l’école soient complètement ancrés dans les problématiques auxquelles on se confronte quotidiennement (nos objectifs marketing, les technologies utilisées, avoir une expérience utilisateur optimale, et j’en passe…), c’est clairement sur le plan humain / management que La Web School m’a le plus aidé.

 

Pour moi, une école (en tout cas, mon école), en plus de t’apporter des connaissances, d’attiser ta curiosité, elle doit surtout et avant tout te matraquer le cerveau à chaque fois que tu t’y déplaces. Te faire te remettre en question, redéfinir certaines lignes de conduites, d’autres morales ou éthiques. On doit se sentir grandir humainement, et pas seulement au travail.

 

C’est parce qu’on rencontre des personnes différentes à La Web School et dans les projets qu’on s’aperçoit que finalement, la très grande majorité des individus que l’on croise est profondément bienveillante et attentionnée. Pour Craftasia, les joueurs proposent continuellement leurs services pour aider et faire avancer la plateforme, et nous leur faisons confiance les yeux fermés. On s’aperçoit vite que l’on est qu’une petite pièce et que (fondateur ou pas) sans la globalité de l’équipe, le projet n’est rien et n’avance pas.

 

 

Ta plus grande fierté et ton plus grand rêve ?

 

La plateforme marche et évolue depuis 6 ans maintenant, et je pense que c’est surtout grâce à l’ambiance et la relation staff / joueurs. La confiance et l’honnêteté entre tout le monde rendent la plateforme attirante.

 

Les photos de groupes de joueurs qui se rencontrent pour un escape-game ou boire un verre, les vidéos YouTube de petit bout de 10-12 ans qui rigolent aux éclats sur les jeux qu’on propose, ou des couples qui nous expliquent qu’ils vivent ensemble depuis un certain nombre d’années, et qu’ils se sont rencontrés sur Craftasia, c’est ça notre plus grande fierté !

 

Pour ma part, mon rôle est de continuer à donner une vision et un objectif à l’équipe pour les motiver. Mon aspiration, à terme, serait d’arriver à rémunérer convenablement l’entièreté des amis avec lesquels je travaille (souvent, les membres de l’équipe ont un boulot à côté, parfois des enfants à charges, des activités. Ajoutez à ça Craftasia… Ce n’est certainement pas pour moi, simple étudiant, que c’est le plus dur).

 

 

Tu parles de ton école, La Web School. Pourquoi recommanderais-tu aux jeunes de l'intégrer ?

 

La Web School propose un programme et un parcours en accord avec son époque. L’école nous accompagne grandement dans nos projets, et nous ne sommes pas obligés d’abandonner ce qui nous tient à coeur. Nos études et nos projets peuvent être menés de front car La Web School a été pensée pour ça.

 

C’est également une école à taille humaine. Nous ne sommes ni perdus, ni lâchés dans la nature. Les étudiants sont encadrés de manière à ce que le cursus colle au mieux avec leurs projets professionnels et leurs valeurs personnelles.

Découvrez l'école web d'un genre nouveau !
Une brochure pour tout comprendre sur La Web School !
Téléchargez la brochure