Nouveau : déposez votre candidature en ligne en 5 minutes !  Je commence ma candidature en ligne !

"Une école web en opposition à l’apprentissage traditionnel"

Thomas Pariente a rejoint l’an dernier La Web School Factory en Mastère. Il poursuit actuellement sa 5ème année avec l’option Entrepreneuriat. Portrait d’un étudiant en pleine idéation.

Votre parcours avant La Web School Factory ?

 

J’ai fait un Bac S à Paris et j’ai ensuite intégré une prépa scientifique où j’ai redoublé ma deuxième année. J’ai ensuite intégré l’école Centrale Nantes. Après deux années là-bas, j’ai fait une année de césure pendant laquelle j’ai monté un projet entrepreneurial sur le développement d’outils pédagogiques. Ça n’a pas marché mais ça m’a fait prendre conscience d’une chose très importante : ma formation à Centrale ne m’épanouissait pas du tout.

thomas pariente ecole web

Le fait d’avoir vu autre chose, d’avoir porté un projet (j’ai embauché des gens, fait de la recherche de clients, etc.) m’a fait réaliser que la formation que je suivais ne me plaisait pas du tout. J’avais besoin de beaucoup plus de concret, et surtout de beaucoup plus d’autonomie. En effet, j’avais extrêmement peu de choix dans les matières, j'avais le sentiment d’être infantilisé tout en étant obligé de subir un environnement dans lequel je n’apprenais pas assez. J’ai décidé d’arrêter Centrale et je me suis mis à chercher une nouvelle école dès la fin de ma césure, en mai 2015. Puis j’ai choisi La Web School Factory.

 

 

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer cette école en Mastère ?

 

Lors de mon retour à Paris, j’ai vu une spécialiste de l’orientation. J’ai fait un bilan de compétences et un bilan de personnalité. Elle m’a recommandé un certain nombre d’écoles du web, où il était moins question de pouvoir valoriser la formation que j’avais déjà faite en prépa et à Centrale que de trouver un environnement dans lequel je pourrais m’épanouir. Parmi ces écoles, il y avait La Web School Factory. J’ai regardé le site de l’école et vu des valeurs dans lesquelles je me retrouvais et notamment le travail en mode projet, en situation concrète avec des projets pour des clients bien réels avec des problématiques très actuelles.

 

J’avais à ce moment la conviction que l’enseignement à la papa, très traditionnel, prodigué par les grandes écoles, c'était pourri. La Web School Factory qui s’est positionnée en opposition à cela ne pouvait que me plaire. J’ai été séduit par les modules de cours plus courts, avec des intervenants professionnels, une multitude de projets, et du temps libres pour créer de véritables projets personnels, se tourner vers entreprenariat et travailler comme freelance.

Thomas Pariente

"Je suis fier des gens de ma promotion, des élèves. Il y a une émulation incroyable et plein de gens qui ont des projets fous et hyper ambitieux."

Thomas

Etudiant Mastère à La Web School

Je suis allé aux portes ouvertes. On m'a présenté une véritable vision de l’économie à venir, comment elle serait bouleversée par les nouvelles technologies, les nouveaux usages et qu'à La Web School Factory, on souhaitait donner aux élèves les meilleurs outils pour ce monde en mutation. J'ai alors compris que c'était cette école que je voulais faire.

 

À La Web School Factory, nous apprenons davantage grâce au cadre que l’école nous offre qu’aux cours en eux-mêmes (même s’ils sont géniaux). L’école nous permet d’être dans les meilleures conditions possibles pour découvrir, oser, apprendre. Nous insistons moins sur le fait de nous donner des compétences que sur le fait de nous aider à apprendre des compétences. Et c’est logique après tout parce que nous sommes en apprentissage permanent, tout au long de la vie. Il n’y a plus un temps d’apprentissage qui est celui des études et ensuite celui du travail. Il y a une véritable porosité entre les deux. Aujourd’hui, les métiers se réinventent tout le temps et donc s’apprennent sans cesse.

 

 

Parmi les enseignements de votre Mastère, qu’avez-vous préféré ?

 

J'ai adoré les modules sur le Design d’Olivier Mokkadem et celui sur l’Innovation par le Design de Julien Pascual.

 

Olivier Mokkadem, professeur et chercheur de psychologie à Montpellier, nous a éclairé sur la compréhension des utilisateurs à travers différentes problématiques : Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans son cerveau ? Quels sont ses désirs, ses attentes, ses craintes ? Comment agissent les mécaniques de groupes ? Ce module portait davantage sur l’ergonomie, il s’agissait avant tout de comprendre l’humain pour pouvoir concevoir les meilleures solutions pour lui. Le module de Julien Pascual définissait davantage une méthodologie pour savoir comment innover tout en ne perdant pas de vue l’objectif du design : améliorer l’habitabilité du monde. À travers ce prisme, on pense l’innovation, la technologie, le service. C’était passionnant !

 

J’ai aussi beaucoup apprécié le cours sur le e-commerce donné par Vincent Fraitot, directeur commercial de Vente Privée. Même si c’était un cours magistral, c’était captivant car très rythmé, avec de nombreuses punchlines, des concepts très forts, beaucoup d’exemples et de chiffres. Bref, une véritable analyse mais en partant du concret.

 

Je suis en majeure Technologies numériques et je dois dire que concernant ma majeure, tous les intervenants sont formidables. Ce sont presque des cours particuliers car nous sommes 10 à 12 étudiants par groupe. Pour chaque technologie, on essaie de bâtir quelque chose. Ce n’est jamais purement théorique, nous avons une mise en pratique immédiate. J’apprécie aussi beaucoup que nous ne soyons pas enfermé dans son silo : design, techno, marketing. Bien sûr, nous développons des compétences techniques, mais l’accent est surtout mis sur la compréhension des enjeux. Cela nous permet d’avoir une très bonne vue des écosystèmes plutôt qu’une expertise unique très pointue.

 

 

Ma plus grande fierté à la Web School Factory ?

 

Je suis fier des gens de ma promotion, des élèves. Il y a une émulation incroyable et plein de gens qui ont des projets fous et hyper ambitieux. On se sent porté. Ma plus grande fierté, c’est d’être entouré par ces gens là.

 

 

Qu’est-ce-que vous aimez à La Web School ?

 

À la Web School Factory, je me sens plus responsabilisé vis-à-vis de ma formation que j’ai pu l’être auparavant. Quand quelque chose ne va pas en cours, nous sommes toujours proactifs, nous faisons remonter le problème, nous trouvons une solution avec l’équipe pédagogique et l’administration. Nous ne sommes pas passifs par rapport à ce que nous faisons à l’école. Pour moi, c’est ça être Factorien.

 

 

Pourquoi recommanderiez-vous votre école ?

 

Parce que c’est une école en opposition à l’apprentissage traditionnel, avec un vrai projet pédagogique. Ils sont sortis d’une logique temps de l’apprentissage et temps du travail. On nous apprend à apprendre. En stage, les étudiants de La Web School Factory n’ont pas forcément toutes les compétences pour être opérationnels. Mais ils n’ont aucune difficulté à les acquérir rapidement pour être opérationnels très vite. Le succès de La Web School Factory, c’est ça.

 

La Web School Factory, ce sont aussi des étudiants formidables et des professeurs incroyables. Nos intervenants ne sont pas des professeurs mais sont des experts du domaine qu’ils enseignent et ont des activités professionnelles à côté, ils nous parlent de leurs métiers, de ce qu’ils font, des bonnes pratiques.

Comme Thomas, rejoignez l'école Web School Factory ?
Déposez votre dossier de candidature !
Téléchargez votre dossier de candidature